Aller au contenu

TRAVAILLER

Laboratoire Peters Surgical

   

Travailler à Vitré

Vitré Communauté bénéficie d’un bassin d’emploi très dynamique, avec 40 % d’emplois industriels (alors que la moyenne française est à 13 %) et un des taux de chômage les plus bas de France : 4,1 %. Si le secteur agroalimentaire y est particulièrement florissant, d’autres domaines offrent des perspectives intéressantes aux candidats, comme ceux de la santé et des cosmétiques, des services ou encore du textile et de la maroquinerie. Le secteur du BTP représente 7 % des postes pourvus, le commerce 13%.

Ce dynamisme se manifeste notamment par le taux de richesse par habitant : Vitré Communauté est au 1er rang des 212 communautés d’agglomération et urbaines de France avant Toulouse, Grenoble et Montbéliard (Source : Assemblée des Communautés de France).

La vitalité du bassin d’emploi de Vitré (on a même parlé de « miracle vitréen » à cet égard) est liée à sa situation géographique : le territoire est traversé par l’axe Paris-Rennes et Caen-Nantes, ce qui en fait un carrefour de choix entre le bassin parisien et le grand Ouest. Le secteur logistique y est d’ailleurs bien représenté. Fin 2020, près de 4000 emplois sont à pourvoir.

Vous n’aurez aucun mal à trouver un emploi à Vitré si vous avez des compétences avérées dans l’un de ses secteurs d’excellence : l’éthique du travail et la qualité professionnelle des entreprises vitréennes est l’un des facteurs clé de cette réussite économique.

Les secteurs d’excellence à Vitré en Bretagne

L’agroalimentaire, ADN de Vitré

On compte énormément d’entreprises de l’agroalimentaire implantées sur le bassin économique de Vitré et de ses environs.

Par exemple, l’un des principaux opérateurs du marché français de la viande, SVA Jean-Rozé, emploie plus de 2000 salariés sur ses sites de Vitré et de La Guerche de Bretagne. L’entreprise apporte un soin particulier à la formation, aussi bien initiale que continue : « L’intégration des nouveaux salariés s’organise autour de la transmission des savoirs et des savoir-faire. La formation à la santé, aux règles d’hygiène et de sécurité est prise en compte dans chaque étape d’accueil », peut-on lire sur leur site. L’entreprise Tendriade, spécialiste du veau, salarie quant à elle plus de 600 personnes.

Dans le secteur laitier, la célèbre enseigne Lactalis, premier groupe laitier mondial avec Lactalis Nutrition Santé, emploie 700 salariés sur les sites de Vitré, Châteaubourg et Torcé. En décembre 2020, on ne dénombre pas moins de 32 offres d’emploi dans cette entreprise, du conducteur de machine à l’opérateur de production, en passant par le pilote d’installation, le technicien ressources humaines ou encore l’assistant export.

Si vous avez une expérience dans la boulangerie, vous pouvez aussi envisager de travailler pour Vandemoortele, leader européen dans la fabrication de produits de boulangerie, qui cherche des talents aux compétences diverses pour rejoindre leurs 350 salariés : développeur de produit, contremaître de production, représentant commercial, comptable, etc. Dans ce même secteur, l’entreprise Neuhauser (150 salariés) peut aussi vous convenir.

Pour ceux qui seraient davantage intéressés par des entreprises spécialisées dans les produits transformés tels que petits fours surgelés, desserts glacés, tartes salées et autres gourmandises, les entreprises Geldelis à Torcé, Délices du Val Plessis à Vitré ou saveurs Cristal au Pertre, offrent également des perspectives. De même l’enseigne Loïc Raison, productrice des cidres éponymes qui emploie 190 personnes, fait partie des sociétés en pleine croissance de la région.

Le secteur du bio, enfin, n’est pas en reste, avec des possibilités d’emploi chez Triballat-Sojasun à Châteaubourg ou Cereco à Domagné.

 

La santé et le secteur cosmétique

Une petite dizaine d’entreprises positionnées sur le secteur de la santé ou des cosmétiques stimulent également la vie économique de Vitré et ses environs.

MMO+, fabricant de lits médicalisés et de mobiliers à destination des
établissements sanitaires et médico-sociaux, qui existe depuis plus d’un siècle, travaille avec une soixantaine de collaborateurs et devrait se développer avec une demande de plus en plus grande liée au vieillissement de la population.

A Domalain (à 16 kms de Vitré), c’est la société internationale Peters Surgical, spécialisée dans les dispositifs médicaux à usage unique et implantée en France, en Inde, en Algérie et en Thaïlande, qui connaît une croissance intéressante. Le site de Domalain compte 40 salariés et est spécialisé dans la fabrication des clips hémostatiques et de colle chirurgicale.

Côté cosmétiques, le groupe Fareva possède un site à Vitré qui emploie 420 personnes chez BCM Cosmétique : en constante évolution, cette entreprise de sous-traitance conçoit, fabrique et conditionne des produits pour différentes marques de la grande distribution au luxe. Les candidatures spontanées y sont encouragées. Dans la même veine, Hydrachim (groupe Ydeo), situé à Etrelles (à 8 kms de Vitré) et expert du nettoyage et de la désinfection, cherche actuellement un technico-commercial pour la région Grand Ouest.

Enfin, nos amis les animaux ne sont pas oubliés avec deux sociétés qui travaillent pour leur bien-être : Horse Dental Equipement, leader européen en dentisterie équine, emploie 10 salariés à Châteaubourg et réalise 80 % de son chiffre d’affaires à l’export. L’entreprise concentre aujourd’hui tous ses efforts dans la recherche et le développement de nouveaux produits. A Torcé, ce sont 30 personnes qui travaillent chez Serviphar, une entreprise spécialisée dans la distribution de produits vétérinaires, en France mais aussi en Europe et en Afrique.

 

Les services et le numérique

Si vous êtes qualifié(e) dans la communication ou les services, vous pourrez également avoir des possibilités d’embauche à Vitré et dans ses environs.

L’imprimerie Raynard à La Guerche-de-Bretagne, par exemple, qui fait partie du groupe Exacompta et Clairefontaine, met à profit 90 années de savoir-faire, et est un spécialiste des PLV (Publicité sur lieu de vente) et des calendriers. Elle a obtenu en 2017 le 2ème prix de l’innovation au Salon de l’objet publicitaire de Lyon grâce à son calendrier Origami©. Forte de cent salariés, l’entreprise espère booster le marché dans les années qui viennent. Un autre imprimeur, situé à Châteaubourg (à 15 kms de Vitré), pourrait également avoir besoin de vos services pour venir renforcer son équipe de 65 employés : Calligraphy Print.

DNS Event, agence spécialisée en communication à Châteaubourg, propose pour sa part du PLV et de la signalétique, mais aussi des services dans l’événementiel, le graphisme, l’agencement des espaces. Peut-être pourriez-vous rejoindre son équipe d’une vingtaine de personnes ?

A moins que vous ne préfériez proposer vos compétences au centre d’appels Webhelp basé à Etrelles, fort de 700 salariés déjà et leader en matière de croissance et d’innovation ? Aujourd’hui, le portefeuille de services de Webhelp couvre non seulement les services d’engagement des clients, mais aussi un large éventail d’expertises supplémentaires telles que la RegTech, la numérisation, l’IA et le conseil.

Dans un autre style, le groupe industriel Agromousquetaires, filiale d’Intermarché, a ouvert en 2019 une plateforme de fonctions support et un centre d’expertise à Vitré, Agro Hub, du fait de l’importance du secteur agroalimentaire dans la région. « Vitré représente une sorte d’épicentre de beaucoup de nos entreprises », indique le DRH. 150 salariés ont déjà été recrutés.

 

Le secteur du textile et de la maroquinerie

Autre pôle d’excellence de Vitré et de ses environs, le textile et la maroquinerie. Cinq entreprises contribuent, avec 300 collaborateurs, à développer ce secteur.

La Maison Texier, fabricant français d’articles de maroquinerie de luxe depuis 1951, accrédité du label « Entreprise du Patrimoine Vivant » depuis 2013, est reconnue pour son savoir-faire, la qualité de ses finitions et le choix des matières. En 2019, l’entreprise a organisé une session intensive de recrutements, fondés essentiellement sur le savoir-être des candidats. Elle a encore besoin de renforcer ses équipes pour accompagner son développement. Une autre entreprise du secteur a également obtenu ce label à Châteaubourg : Maïlou Tradition (groupe Doudou et compagnie), qui fabrique des peluches.

La Maison Lissoy, quant à elle, conçoit et fabrique du linge de maison (de lit, de bain, de table) haut de gamme, à base de lin. Elle a déménagé en 2018 dans de nouveaux locaux, plus spacieux, pour faire face à ses besoins : la marque est en effet présente dans 200 points de vente dans le monde.

Hors du haut de gamme, les entreprises Safar Auto et Coudémail, respectivement fabricant de housses et tapis de voiture pour l’un, concepteur et fabricant de layette et de gammes de vêtements pour enfants pour l’autre, pourraient recruter.

 

Les autres secteurs d’embauche à Vitré

Outre les pôles d’excellence que nous venons d’évoquer, Vitré et ses environs offrent une large gamme d’emplois dans différents secteurs.

Dans l’environnement par exemple, 160 personnes travaillent déjà pour Okwind, une société de conception, assemblage, et montage de tracker solaire pour de l’autoconsommation. Une campagne de recrutement est actuellement en cours. A Taillis, c’est la valorisation des déchets urbains et industriels qui est mise en œuvre chez Transeli.

Pour ce qui est du secteur de l’électronique et informatique, Thalès est présent à Etrelles et emploie 570 salariés. Il s’agit d’un centre R&D et industrialisation de technologies de packaging, d’interconnexions et d’assemblages microélectroniques. L’opérateur internet et cloud Bretagne Telecom pourrait également vous intéresser, ou encore Idemia, leader mondial de l’identité augmentée.

Le secteur automobile est lui aussi représenté, avec plus de 1000 salariés, et des entreprises comme Cooper, le groupe Ferron ou Gemy-Logipar, des entreprises qui proposent aussi bien des systèmes et composants que la distribution de pièces de rechange automobile.

Mais la Bretagne est aussi une terre agricole, et de nombreuses entreprises ont investi ce secteur. Le spécialiste européen du matériel de semis (Sulky Burel), le leader mondial du marché de l’identification animale (Allflex), le centre Recherche et Développement pour des solutions de monitoring et de contrôle de la santé des bovins (Medria Solutions) ou encore des entreprises de fabrication de nourriture pour animaux (Mg2mix et Manghebati) sont implantés sur le territoire vitréen.

Quant aux groupes Renou et Pigeon, ou encore Pasquet Menuiserie, ils garantissent une certaine vitalité aux secteurs du BTP et de la construction. Le spécialiste de la tôlerie fine de précision (AMI-API) ou la Française des Plastiques le font aussi pour la métallurgie.

 

Partager sur